Surfer Malin pour consommer moins!

Surfer Malin pour consommer moins!

Test recette déodorant 100% naturel (déo DIY)

Test recette déodorant 100% naturel (déo DIY)

Déodorant 100% naturel

8.5

Effort d’adaptation

7.0/10

Commodité d’emploi

8.0/10

Efficacité

9.0/10

Coût

10.0/10

Pros

  • 5 ingrédients seulement!
  • Facile à faire
  • Economique

Cons

  • Sensible à la chaleur
  • En format stick, dur à vider entièrement

Lancé dans une démarche de consommation plus saine, de « zéro déchet », j’ai commencé à m’attaquer aux produits de la maison et aux cosmétiques ; notamment à l’hygiène corporelle. Je me suis alors demandé : comment faire son dédorant maison ? Si possible de façon simple, écologique et économique.

J’ai rapidement trouvé la recette que vous trouverez dans cet article. Il s’agit donc de réaliser soi-même un déodorant le plus naturel et le plus simple possible pour s’affranchir de tous les additifs chimiques, produits de synthèse et autres perturbateurs endocriniens que peuvent contenir les déodorants classiques du commerce.

Et pour aller jusqu’au bout de la démarche, je conseille d’utiliser exclusivement des ingrédients bio, pour limiter encore au maximum les pollutions contenues dans vos différentes matières premières… et vous verrez que cela reste économique ! Si si !

Effort d’adaptation

La recette demande un certain temps de préparation. Il faut le temps de faire fondre les ingrédients sur le feu, puis de verser la préparation dans son petit pot ou son stick à avant qu’elle ne solidifie. Cela n’est pas insurmontable du tout, mais on est loin du simple geste d’achat avant utilisation.

Heureusement, la commodité d’emploi est plutôt bonne, l’effort d’adaptation est donc faible. Par ailleurs, un déodorant s’utilise pendant de longues semaines voir plusieurs mois, c’est donc un petit investissement temps au départ, pour le bien de votre peau, de votre porte-monnaie et de la planète grâce à la réduction de vos déchets !

Commodité d’emploi

Si on réalise sa préparation dans un flacon “stick”, on retrouve une utilisation presque normale de son déodorant. La différence principale reste la sensibilité à la température ambiante : s’il fait un peu frais, voir froid, vous aurez sans doute du mal à tourner la molette du stick car le mélange sera trop dur. Il faudra le réchauffer un peu entre vos mains.

Si vous stockez votre déodorant naturel dans un petit pot en verre, vous ne pourrez pas rencontrer ce désagrément. Il vous suffit de mette une noisette de la préparation sur votre main puis de l’appliquer directement sur vos aisselles en faisant pénétrer. L’huile laissera une pellicule de gras sur vos doigts qu’il faudra rincer, mais l’application est simple et facile.

Le seul désagrément est cette variation de texture en fonction de la température ambiante. En dehors de çà, le déodorant est facile à utiliser et ne change pas vraiment vos habitudes.

Efficacité

En principe, on met du déodorant pour éviter de sentir la transpiration. Après l’avoir essayé plusieurs semaines, rien à dire à ce niveau là. Pas de mauvaise odeur. L’absorption de l’humidité et de la transpiration fonctionne bien. L’huile essentielle est assez neutre et n’apporte aucune gêne.

Le déodorant peut laisser quelques traces blanches, mais souvent dues à une quantité excessive ou à un manque de pénétration du baume dans votre peau. Une recette de déodorant qui fonctionne plutôt bien!

Coût

Ceci est un calcul basé sur des prix moyens trouvés en magasin, pour les ingrédients bio utiles à la recette :

  • Cire d’abeille : 0,14€
  • Huile de coco bio : 0,80€
  • H.E Palmarosa bio : 0,18€
  • Fécule de maïs bio : 0,11€
  • Flacon / pot : récup ! Donc 0€ !

Coût de votre déo naturel, responsable et zéro déchet : 1,23€ pour 50 ml ! Prix imbattable !

Alors oui, j’entends les mauvaises langues dire qu’il faut d’abord tout acheter, qu’on n’utilise pas tout etc… c’est vrai. Mais vous pourrez tout à fait en refaire quand vous en aurez besoin, ou utiliser ces ingrédients pour d’autres recettes. Le but est simplement de montrer que bio et responsable ne riment bien souvent pas avec cher ! Le DIY (« do it yourself) permet de faire plein de petites économies !



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 7 =